Logo comparatif-lombricomposteur.fr

Comment démarrer son lombricomposteur ?

Démarrage lombricomposteur

Le démarrage de votre lombricomposteur n’a rien de sorcier en soi, mais il va falloir vous montrer patient pour avoir un lombricomposteur qui fonctionne à plein régime.

Nous allons vous montrer les étapes à réaliser pas à pas pour lancer votre lombricomposteur, pour cela il faut :

Pour celles et ceux qui veulent plus de détails sur les différentes étapes pour démarrer un lombricomposteur, je vous invite à lire la suite de cet article.

Si ce n’est pas déjà fait, vous pouvez lire notre article sur le fonctionnement d’un lombricomposteur.

Placer le lombricomposteur au bon endroit

L’endroit où vous allez placer votre lombricomposteur est crucial pour le bon développement de vos vers et donc de leur efficacité à transformer vos déchets en lombricompost.

Pour cela, les vers ont besoin d’un endroit où la température varie le moins possible. Le fonctionnement d’un lombricomposteur est optimal lorsque la température ambiante est comprise entre 15 et 25 °C. En dessous, les vers vont végéter et au-dessus ils risquent tout simplement de mourir.

Les endroits à favoriser pour la pose de votre lombricomposteur sont :

Pour finir sur cette partie, les vers sont aussi sensibles aux vibrations et aux bruits, n’oubliez pas qu'ils vivent dans la terre à la base, c’est pourquoi, il vous faut trouver un espace assez calme.

Pour tout savoir sur le placement de votre lombricomposteur, n’hésitez pas à lire notre article complet : Où placer son lombricomposteur

Préparer la litière de votre lombricomposteur

La litière est la base d’un lombricomposteur et elle se trouve sur le bac supérieur de votre lombricomposteur. Lorsque vous allez démarrer le vôtre, vous allez devoir préparer la litière pour accueillir les vers, et votre lombricomposteur n’aura pas d’autre bac que celui-ci. C’est dans la litière que toute la vie nécessaire aux vers se développe.

Avant de vous expliquer comment réaliser la litière, voici les éléments importants à retenir :

Passons maintenant aux éléments qui peuvent composer la litière de vos vers :

La liste est un peu longue, mais tous ces éléments se trouvent simplement dans une maison ou appartement, sauf la fibre de coco et le terreau que vous trouverez en jardinerie.

Pour la préparation de la litière il vous suffit de faire un mélange en utilisant les matériaux que vous avez à disposition. Veillez à découper en morceaux les bouts de cartons s’ils sont trop grands, faites de même pour les boîtes d'œuf. Mettez dans un bac tous les éléments qui vont composer votre litière et ajoutez de l’eau jusqu’à ce que tous les éléments soient mouillés. Laissez l’eau bien pénétrer les matériaux et ensuite essorez bien la litière (elle doit être humide sans que l’eau n’en ruisselle).

Placez un morceau de carton dans le fond de votre bac pour éviter que les vers ne tombent dans le bac de stockage de lombrithé et disposez votre litière par dessus. Il est maintenant temps pour vous d’introduire les vers !

Introduire les vers

Pour les vers, vous n’avez pas mille questions à vous poser, pour le lombricompostage en Europe, vous avez le choix entre 2 types de vers : Eisenia andrei et Eisenie foetida. Ils sont parfaits pour le lombricompostage, de par leur robustesse et leur voracité leur permet d’ingurgiter la moitié de leur poids par jour.

Pour aller plus en détail sur le choix des vers n’hésitez pas à lire notre article dédié : les différents type de vers pour un lombricomposteur.

Maintenant, pour la quantité de vers que vous devez introduire pour démarrer votre lombricomposteur, et bien elle varie en fonction du nombre de personnes qui vivent dans votre foyer.

Pour acheter des vers au meilleur prix, cliquez ici.

L’apport de déchets verts les premières semaines

Les premières semaines sont capitales pour que l’écosystème de votre lombricomposteur se mette en place et que les vers se développent correctement. Pour cela, il va vous falloir commencer à les nourrir et réaliser vos premiers apports de déchets frais.

Bon à savoir : lors des premiers apports, ajoutez aussi du carton dans une proportion de 40%, il capte l’humidité des déchets et permet de garder un taux d’humidité optimal dans le lombricomposteur.

Bon à savoir : les vers ne s’attaquent pas aux déchets verts lorsqu’ils sont frais, ils commencent à s’y intéresser dès lors que le processus de décomposition est entamé, il est donc normal que les déchets que vous avez ajoutés le jour J ne disparaissent pas de suite.

Quand ajouter un nouveau plateau ?

Quand un lombricomposteur atteint sa vitesse de croisière et que les vers travaillent bien, il vous faut compter 1 mois et demi pour qu’un plateau soit entièrement rempli de lombricompost.

Lorsque vous allez ajouter un nouveau plateau au dessus, c’est lui qui va prendre la place de garde mangé des vers, pour cela il vous faut mettre en place une nouvelle litière et déposer les déchets sur le nouveau plateau.

Pour le plateau qui est recouvert, pas de panique s’il reste des déchets dont les vers ne se sont pas occupés, ils finiront par le faire.

Les erreurs à éviter au démarrage

Pour finir voici une liste des problèmes qui peuvent vous arriver lors du démarrage de votre lombricomposteur et les solutions pour les régler :